LARIMAR

LARIMAR AU BLEU UNIQUE DES CARAÏBES

Description

larimar brut tranchée polie
BLOC LARIMAR BRUT POLIE

Le LARIMAR, gemme très rare, fait partie des quartz silicates.
Cette « Pectolite bleu », vert ou gris se trouve exclusivement en République Dominicaine, au sud-ouest de Santo Domingo (la capitale), dans la province de Barahona.
Plus précisément, dans les montagnes, près du village « Los Chupaderos » à quelques kilomètres de la ville de Bahoruco.
C’est pourquoi, le larimar est une pierre unique et très prisée.

le LARIMAR a une dureté de plus de 5 sur l’échelle de Mohs.
Cette pectolite bleue est présente dans les cavités de basaltes. on va la chercher aujourd’hui à plus de 80 mètres sous terre.

Sa composition: Na Ca 2Si 3O 8OH
Sa densité:
1.59 – 1.63 en fonction de la présence de calcite et de natrolite
Ses inclusions :
Hématite (dendrites plumes) Natrolite (cristaux allongés) Calcite (veines) chalcocite (cristaux noirs)

Découverte du Larimar

BLOC LARIMAR TRANCHÉ
En 1916, un prêtre Dominicain, Miguel Domingo Fuertes de Loren,  demande au gouvernement de l’époque la permission d’explorer une mine qu’il avait découvert et qui contenait une certaine roche bleue, mais sa demande fut refusée.
Le gisement de Larimar fut donc découverte plusieurs dizaines d’années plus tard, en 1974 par une délégation emmenée par un médecin Dominicain Miguel MENDEZ et un membre du Peace Corps (Les Corps de la Paix, est une agence indépendante du gouvernement américain, créée en 1961, dont la mission est de favoriser la paix et l’amitié du monde – en particulier auprès des pays du tiers monde) et exploité à partir de 1976 par des habitants locaux.

En effet, les Dominicains avaient remarqué une couleur bleu clair au fond d’une rivière qui se jetait dans la mer des Caraïbes. En remontant le courant, ils ont ainsi découvert le filon situé en amont, au sommet d’une montagne.
Les indigènes, qui pensaient que la pierre venait de la mer, l’avaient appelé la « pierre bleue ». Le nom de « LARIMAR » a été donné par Miguel Méndez en associant le nom de sa fille « LARIssa », et la mer « MAR » en espagnol.
Dès 1979 le larimar est classée pierre semi-précieuse (aujourd’hui appelé «pierre fine»).
Le Larimar est utilisé pour la fabrication de bijoux exceptionnels de par sa rareté autant que par sa couleur et sa transparence à la lumière.

Bien-Être & Lithothérapie

Ce minéral a un effet reconstituant sur tout le corps physique. Sa vibration douce est énergisante et harmonisante. La pierre stimule les centres vitaux et l’auto guérison. Le Larimar stabilise le système nerveux et rend la joie de vivre et chasse aussi les peurs et les sentiments de culpabilité.
Le chakra correspondant (le 5e) est celui de la gorge du fait de sa couleur bleue.
Nombreux thérapeutes l’utilisent sur des points d’acupunctures spécifiques comme les réflexologues plantaires.
Le larimar est également utilisé au niveau du « plexus solaire » pour stimuler la sérénité et l’amour.
Il peut aussi être associé à d’autre pierre (cristal de roche, turquoise, calcédoine…)
Les « lolithothérapeutes » recommandent de porter la pierre en pendentif ou tout simplement « au plus près du corps » dans la poche gauche de préférence pour stimuler les énergies positives et gérer le stress et la tension.
Le Larimar est la pierre du Bien-Être par excellence !

photo Javier Iglésias 2011

le larimar faciliterait l’accouchement.
Pierre d’une extrême douceur, elle apporte calme et équilibre.

Le Larimar se purifie à l’eau.
On laisse la pierre sous un filet d’eau froide et on la régénère au soleil, de préférence au soleil levant au moment où les énergie solaires sont dynamisantes.

 La légende

Edgar Cayce (1877-1945) est parfois considéré comme le «prophète dormant» et l’un des «plus grands mystiques» des États-Unis. Pendant des «lectures», entrant en transe par hypnose, il répondait à des questions relatives à un individu. Ces lectures évoquent, au début, la santé physique. Puis, les conseils se diversifient et portent sur les vies antérieures, les interprétations de rêves, les phénomènes psychiques, la santé mentale, la méditation, la prière, le développement spirituel, mais aussi le commerce et l’Atlantide.

Les lectures de Cayce affirment l’existence de l’Atlantide, un vaste continent avec une technologie de pointe dont les réfugiés ont peuplé l’Égypte antique et les régions précolombiennes d’Amérique. La description de Cayce de l’Atlantide a beaucoup en commun avec celle d’Ignatius Donnelly. D’après Cayce, la société atlante a été divisée en deux factions politiques d’une grande longévité — une « bonne » faction appelée les « fils de la loi d’Un », et une faction « mauvaise » appelée les « fils de Belial ». Beaucoup de personnes vivantes seraient les réincarnations d’âmes atlantidéennes, qui doivent maintenant faire face aux mêmes tentations qu’avant.

Pendentif Zodiac argent et larimar

Cayce a également prévu la venue d’une certaine « pierre bleue » d’origine atlante, qui devait être trouvée sur « une île des Caraïbes » et devait avoir le pouvoir de guérir. En 1974, une pectolite bleu volcanique, connue sous le nom de Larimar, a été trouvée en République dominicaine. Dans les cercles métaphysiques, des participants affirment que cette pierre peut soigner ; comme avec la plupart des cristaux et pierres gemmes…

En 2009, il existe plusieurs dizaines de milliers d’adeptes de Cayce. La plupart d’entre eux habitent aux États-Unis et au Canada, et dans 25 autres pays. L’AssociationARE («Association for Research and Enlightenment» (Association pour la recherche et l’enseignement spirituel)), basée à Virginia Beach, est l’organisation qui promeut le plus les travaux de Cayce et conserve toutes les lectures.
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.
Source : Article Edgar Cayce de Wikipédia en français (auteurs)

La mine de Bahoruco: 1 film de Blue Stone International

le bleu unique du larimar

LARIMAR « AAA » selon Blue Stone